Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les investissements ESG sont-ils réellement verts ? - OCDE

Pin it! Imprimer
Relance verte

Les investissements ESG sont-ils réellement verts ?

03/08/2022 PNG

Les investissements ESG, c’est-à-dire la pratique consistant à intégrer les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance dans le processus décisionnel relatif aux investissements, sont devenus la forme la plus fréquente de la finance durable : en 2021, les investissements à composante ESG ont dépassé les 40 000 milliards USD. En principe, le score « E » d’une entreprise sert à évaluer son alignement sur les objectifs liés au climat. Or, dans les faits, les investissements verts ne favorisent pas forcément l’adoption de mesures en faveur de l’environnement.

En effet, des données récentes indiquent qu’un score « E » élevé ne va pas nécessairement de pair avec une réduction des émissions de gaz à effet de serre ou avec une hausse des investissements dans les énergies renouvelables. Ce phénomène s’explique par le fait qu’en raison des méthodes qu’elles appliquent, les agences de notation ESG peuvent accorder une plus grande importance aux politiques et objectifs climatiques annoncés par les entreprises qu’aux progrès réellement accomplis par celles-ci pour atteindre leurs objectifs en matière de durabilité.

Pour faire des investissements ESG un outil efficace dans le cadre de la transition bas carbone, les agences de notation ESG doivent privilégier les mesures en faveur de l’environnement réellement adoptées plutôt que les engagements pris sur le papier. Un système de notation environnementale basé sur les progrès réalisés permettrait aux acteurs du marché d’aligner leurs investissements sur des objectifs de durabilité.

Lire l’étude (en anglais) : ESG ratings and climate transition: An assessment of the alignment of E pillar scores and metrics

Écrire un commentaire

Optionnel